Access the content of the page
Customer area Assessors' area Documentation area

« Pêche durable » un label officiel pour promouvoir la qualité et la durabilité de la pêche maritime

Corporate

La journée mondiale de l’accréditation se déroulera le 9 juin, avec pour thème cette année « la croissance économique et l’environnement durable ». Pour marquer le décompte jusqu’à cet événement, nous vous proposons un 1er extrait de notre magazine hors-série Compétences dédié à la transition écologique ! Bonne lecture !

De la même façon que pour les signes officiels de la qualité et de l’origine (SIQO*) – comme le Label Rouge, l’appellation d’origine contrôlée ou l’indication géographique protégée notamment – l’écolabel « Pêche Durable » s’inscrit dans le cadre d’un dispositif réglementaire reposant sur une certification délivrée par des organismes indépendants accrédités. Il s’agit du seul écolabel existant pour les produits de la mer en France.

Qu’est-ce que le label « Pêche durable » ?
Bâti à l’initiative de FranceAgriMer, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, en collaboration avec les acteurs de la filière, « Pêche Durable » a été développé pour répondre aux attentes des consommateurs en matière de qualité des produits alimentaires.

Pourquoi un tel label ?
En tant qu’écolabel, « Pêche Durable » ne se concentre pas uniquement sur l’assurance d’un niveau élevé de fraîcheur des produits de la mer. Il est également porteur de garanties sur :

  • Le plan environnemental, afin de préserver les écosystèmes marins en veillant par exemple à ce que l’activité de pêche ne mette pas en péril les espèces concernées (autres que le stock ciblé),
  • Le plan économique, en assurant que l’activité est viable et rentable, condition sine qua none pour être durable et assurer au consommateur fraîcheur, qualité et traçabilité des produits,
  • Le plan social, au niveau des conditions de travail des personnels, pour assurer qu’elles sont sûres.

Les exigences du référentiel visent ainsi à renforcer les connaissances sur l’état des ressources halieutiques et l’impact de l’activité de pêche, pour aménager les pratiques et en améliorer la durabilité.

Quelles sont les modalités de certification ?
Le référentiel de certification est composé de deux sections :

  • La première, qui concerne la pêcherie, possède un périmètre précis qui définit les produits concernés. L’audit se déroule directement sur le bateau, pour surveiller le respect des exigences environnementales mais aussi sociétales, en référence aux conditions de travail et d’emploi de l’équipage.
  • La seconde porte sur la chaîne de commercialisation des produits (logistiques, conservation, traçabilité, étiquetage des produits) etc.

Les organismes certifient des « unités de certification » qui se composent d’une espèce, un engin et une zone de pêche.

La certification est délivrée pour cinq ans en production et trois ans en commercialisation, avec un audit de surveillance chaque année.
Rendez-vous sur vos étals pour retrouver ce logo !

Lire l’intégralité de l’article (pages 15 du Compétences hors-série Transition écologique).
 

Find an
accredited organization
To be accredited
Join the COFRAC